Le Papier Peint pour faire le mur

décoration chambre d'hôtes Cabrières Gard

Le Papier peint, ni relégué au placard et étiqueté ringard, ni outil servant de cache misère, c’est l’atout déco de la maison : original et singulier, il apporte « la touche » qui rend votre intérieur unique. Personnellement je n’hésite pas à profiter de lui :

Graphique, floral, panoramique, à effets de matières ou en trompe l’œil : le plus difficile reste de le choisir. Mais avant, apprenons à mieux le connaître.

D’où vient-il ?

Son nom associe le papier et la peinture, mais il faut savoir que « le papier peint n’est pas peint ! Depuis le 18e siècle, il est imprimé selon un processus d’abord artisanal, qui devient industriel avec la mécanisation au 19e siècle. » (MPP – Musée du Papier Peint).

Les procédés de fabrication sont de plus en plus techniques, pour permettre d’imiter la plupart des matériaux.

Des effets obtenus, aux couleurs et motifs représentés, les fabricants l’ont fait évolué pour répondre à nos attentes, et les designers et artistes contribuent à l’ancrer dans l’air du temps.

Choisissons le revêtement qu’il nous faut

On vous propose 4 types de papiers peints prêt à poser :

* traditionnel : il  est l’un des moins épais. On le préconise pour les pièces où il y a le moins de passage (chambres et salons)
* vinyle :   une fine couche en PVC le rend imperméable, et donc lessivable. Résistant à l’humidité, il est donc tout naturellement destiné aux pièces humides (cuisines et salles de bains) et/ou salissantes (chambres d’enfants)
* expansé : il se veut plus épais, et offre des effets de matières. Il permet, en autre, de masquer les imperfections des murs.
* intissé  : il se compose de 2 couches de papier : l’une imprimé et l’autre déjà encollé. Plus épais et donc résistant, il convient au pièce de passage (couloirs). Il est plus facile à poser, puisqu’il suffit uniquement d’encoller le mur.

 

Définissons la couleur et le motif

En décoration aussi, nos coups de coeur portent nos choix et impulsent nos achats. Voici pourtant quelques informations utiles qui permettront d’éviter les erreurs.
Ce revêtement mural permet de jouer avec notre perception de l’espace et de la lumière : une pièce exposée au nord, donc plutôt sombre, sera égayée par un papier peint aux couleurs chaudes. Les couleurs claires apportent de la profondeur à la pièce. Les couleurs sombres, au contraire donnent la sensation de rapprocher les murs.

Les rayures verticales jouent sur  l’impression d’une plus grande hauteur sous plafond. A l’horizontal elles allongent le mur.
Les macros motifs, très tendances, sont assez forts et peuvent vite devenir étouffants s’ils sont utilisés en total look dans une pièce. Il vaut mieux les utiliser sur un seul mur, ils donneront alors du style à la pièce et mettront en valeur le mobilier.

Soyons pratique

Comment calcule t’on le nombre de rouleaux à acheter ?
Périmètre de la pièces, papier uni ou à motifs, donc chutes…
A vos calculettes !…
Non il y a plus simple maintenant : les calculatrices déco !

http://www.marieclairemaison.com/,calculatrice-pour-papier-peint,200288,273860.asp

Faites attention à prendre tous les rouleaux du même bain de fabrication pour éviter les variations de couleurs. Et choisissez la colle en fonction du type de revêtement : c’est la condition sinéquanone pour éviter les mauvaises surprises (cloques, vieillissement prématuré…)

Pensons à la planète

Les différents acteurs de ce revêtement mural se sont engagés en faveur du recyclage au sein d’une stratégie écologique globale, et depuis de 1er janvier 2011 le marquage « CE » est devenu obligatoire pour les rouleaux produits en Europe.

Voilà vous êtes prêts à « faire le mur » ! Moi c’est fait :

papier peint décoration salon

Pour aller plus loin :

https://www.museepapierpeint.org/

http://www.association-promotion-papier-peint.com/de-l-arbre-au-papier-peint.html

http://www.futura-sciences.com/maison/questions-reponses/decoration-existe-t-il-papier-peint-ecologique-4818/